Avant de tester, établissez votre feuille de route

Quels tests lancer ? Dans quel ordre ? Comment éviter les conflits entre plusieurs tests ? Quels sont les risques et comment les minimiser ? Avant de vous lancer, voilà les questions qu’il faut se poser! Suivez nos conseils pour établir votre feuille de route.

Avant de commencer votre testing, il faut baliser votre chemin. Pour être au clair sur vos objectifs, définir vos priorités et anticiper les risques mais aussi fixer un calendrier, la feuille de route est un outil indispensable. Elle vous permettra de suivre l’avancement de votre projet et de tenir l’ensemble de vos contributeurs informés et impliqués (nous vous proposons un modèle en format Excel, prêt à l’utilisation).

Votre feuille de route doit (notamment) comprendre les 8 éléments suivants :

1 – Nom des tests

Veillez à donner des noms précis et explicites à vos tests (de préférence identiques à ceux utilisés dans l’outil AB Tasty). On préfèrera par exemple un titre court et explicite « [HP]wordingCTA » à une phrase entière : « Test sur le wording du CTA de la Page d’Accueil ».

2 – Description des tests

Afin que l’ensemble des contributeurs soient associés à la démarche de testing et puissent suivre l’évolution du processus, une description courte mais explicite est à privilégier. Par exemple, la formulation « Modification du wording du CTA ‘Je m’inscris’ par ‘Je m’abonne’ » permet à n’importe qui de comprendre la teneur et les enjeux du test.

3 – Niveau de priorité des tests

Il est indispensable de hiérarchiser vos tests par degré d’importance afin de déterminer leur ordre de développement et de lancement. Pour cela, à vous d’apprécier :

  • les bénéfices espérés pour le test
  • la difficulté technique du test

Après les premiers résultats des tests, vous pourrez ajuster votre hiérarchisation pour plus d’efficacité et optimiser votre testing.

4 – Périmètre testé

Autre information essentielle à consigner dans votre feuille de route : le périmètre testé. Cela vous permettra d’éviter les conflits (plusieurs tests lancés au même moment sur la même page) ou les possibles effets de bords. Pour cela, nous vous conseillons de découper l’architecture de votre site en grands ensembles et de leur associer une couleur dans votre feuille de route. Par exemple : bleu pour la page d’accueil, orange pour les pages listes, vert pour les pages produits, jaune pour le tunnel, etc.

5 – KPI primaires et secondaires

Pour chaque test, il convient de définir a priori un indicateur clé de performance (KPI) primaire (ou objectif de macro conversion). Cet indicateur, qui a motivé la création du test, vous permettra d’en évaluer les bénéfices. Il peut s’agir du nombre de clics sur le bouton d’ajout au panier, du nombre d’inscriptions à la newsletter, du chiffre d’affaire généré…
Il faut également définir des KPIs secondaires (ou objectifs de micro conversion), des indicateurs apportant des compléments d’analyses et permettant d’affiner l’information apportée par les résultats du KPI primaire récoltés durant le test. On peut citer à titre d’exemple le temps passé sur le site, le nombre de pages vues, le taux de rebonds…

6 – Ressources nécessaires

L’implémentation de certains tests peut nécessiter…

  • des développements techniques
  • des développements ergonomiques
  • un lancement à une date spécifique

qu’il est important de préciser dans votre feuille de route.

7 – Date de lancement et de fin estimée du test

Cette information permet de donner de la lisibilité aux équipes quant aux retours qu’ils pourront faire à leur hiérarchie ainsi qu’aux éventuels prochains lancements de tests. Parallèlement cela permet également de mettre en place un rétroplanning précis de l’activité testing.

8 – Possibles effets de bord / Personnes à contacter / Alertes

Il s’agit ici d’aménager un espace d’annotation et de commentaires, qui vous sera utile en cas de problèmes. Notez les contacts et informations utiles, les personnes à alerter, des points d’attention à ne pas oublier… cela vous permettra de gagner beaucoup de temps (et de vous éviter quelques frayeurs !)

Anthony Brebion
Anthony est responsable marketing produit chez AB Tasty où il gère notamment la production de contenus. Avant d'être évangéliste de l'A/B testing et de l'optimisation des conversions, il était consultant en référencement naturel et a travaillé plusieurs années en régies publicitaires.

Related Posts


Tweetez
Partagez
Partagez
Pocket
Buffer
X