Comment délivrer rapidement grâce au développement de produit agile ?

Vous avez tous entendu parler des bénéfices apparents des lancements de produit rapides. Ils vous permettent d’explorer, d’expérimenter et de tester des fonctionnalités plus rapidement. Ils créent un processus de développement plus collaboratif. Et ils vous permettent de mener une équipe efficace et productive.

Tous ces bénéfices sont bien réels mais délivrer rapidement dégage des bénéfices majeurs, encore plus importants que communément admis…

Oui, délivrer rapidement vous permet de créer de meilleurs produits. En délivrant rapidement, vous créez des boucles de feedback courtes entre vos utilisateurs et vous. Vous apprenez rapidement ce qui fonctionne ou pas et ainsi, vous pouvez ajuster le tir au plus vite.

Encore plus important, délivrer rapidement vous permet, à vous et à votre équipe, de prendre du recul. Les releases rapides vous forcent à sortir votre produit et vos idées hors du « laboratoire » et de les projeter dans le monde réel. Ce contact permanent avec la réalité vous permet de créer des produits capables d’offrir simplement et directement les fonctionnalités dont vos utilisateurs ont réellement le plus besoin, tout en laissant les features « nice to have » sur le côté.

Oui, délivrer rapidement engendre des utilisateurs plus heureux. En délivrant rapidement, vous pouvez offrir de nouvelles fonctionnalités et corriger les bugs dans les plus brefs délais. Vous proposez sans cesse à vos utilisateurs un meilleur produit.

Mais si l’on creuse encore davantage, délivrer rapidement est la preuve que vous vous souciez de vos utilisateurs. Cela leur montre que vous écoutez leurs commentaires et que vous les prenez au sérieux. Cela témoigne à vos utilisateurs qu’ils comptent tellement que vous avez structuré l’essentiel de votre stratégie de gestion de produit autour de leur satisfaction et de leur fidélité.

Oui, délivrer rapidement crée de meilleures entreprises. Lorsqu’ils sont exécutés correctement, les releases rapides peuvent générer beaucoup d’excitation et d’enthousiasme au sein de votre organisation. Ils contribuent à entretenir une culture du progrès et une dynamique, dans laquelle chacun a l’impression d’œuvrer à des résultats concrets au lieu de tourner en rond. 

Mais délivrer rapidement permet également d’améliorer votre culture d’entreprise par le biais d’un mécanisme encore plus subtil. Chaque realease peut servir de point de contact pour connecter l’équipe produit au reste de l’entreprise. Cela vous donne une raison commune de célébrer, de collaborer et de réaligner des groupes qui travaillent trop souvent en silos.

Attention, nous ne cherchons pas à exagérer les mérites des releases produit rapides. Ce ne sont pas des solutions miracles et ils ne sont pas forcément adaptés à chaque situation. Mais si vous opérez dans un contexte qui vous permet d’accélérer votre cycle de lancement de produit et de fonctionnalités, vous constaterez beaucoup de bénéfices et peu (ou pas) d’inconvénients.

Afin de vous aider à délivrer rapidement dans votre organisation, cet article étudiera pourquoi les releases rapides peuvent être difficiles à gérer (même dans un cadre de développement de produit agile), quel est l’élément clé à adopter pour surmonter toutes ces difficultés et comment intégrer cet élément dans votre entreprise.

Les défis majeurs dans l’implémentation des releases rapides

Soyons clairs d’entrée de jeu : chaque organisation n’est pas forcément bien équipée pour délivrer rapidement. Les Product Managers opérant dans de grandes entreprises historiques ont tendance à avoir du mal à sortir quoi que ce soit en temps voulu. Ce n’est quasiment jamais leur faute. Ils ont simplement tellement de phases de contrôle et de validation pour tout ce qu’ils font que cela peut prendre des mois pour lancer une simple fonctionnalité qu’une entreprise plus petite et agile pourrait déployer en quelques semaines ou jours.

Si c’est votre cas, la meilleure chose à faire consiste à essayer de mettre en place les principes de base du développement de produit lean dans votre entreprise. Il s’agira en soi d’une grande victoire et accélèrera grandement les choses pour vous.

Pour le reste d’entre vous… Imaginons que vous travaillez dans l’une de ces entreprises, plus petites et plus agiles. Et vous adhérez déjà à un processus de développement de produit agile. Et malgré cela, vous ne sortez pas de nouveaux produits et fonctionnalités aussi rapidement que vous le voudriez. Il y a de fortes chances que vous soyez limité par une ou plusieurs de ces difficultés :

  • Vous réalisez un sprint après l’autre mais vous semblez ne jamais vous rapprocher d’un lancement de projet. Votre processus de développement tout entier semble focalisé sur l’aboutissement du code mais pas sur les produits et les fonctionnalités.
  • Vous êtes proche du lancement des produits et des fonctionnalités mais ils sont bloqués dans la phase de test et de contrôle qualité. Cela retarde leur sortie de manière significative, parfois même indéfiniment.
  • Vous parvenez à terminer les nouvelles fonctionnalités et produits mais la sortie est retardée car c’est un processus épouvantable. C’est toujours une course folle et chaotique. Tout le monde, depuis votre équipe produit jusqu’aux acteurs économiques, s’inquiète de ce qu’il se passera lorsque vous publierez les modifications et retarde le processus.

Aucune de ces difficultés ne peut être résolue par les bases du développement produit agile. Il est assez facile de focaliser son attention sur les processus agiles de développement en oubliant le lancement. Il est aussi très simple de reporter les tests et le contrôle qualité jusqu’à la dernière minute par souci de rapidité, pour se retrouver au final avec un énorme retard à gérer. Par ailleurs, les produits et les fonctionnalités agiles ont acquis la réputation (méritée ou non) d’être plein de bugs, défectueux et plus en accord avec la vision des équipes produit qu’avec les réels désirs des clients.

Il est évident que la méthodologie agile en elle-même ne résoudra pas ces problèmes et n’assurera pas non plus de délivrer rapidement. Mais une petite modification de cette méthode le permettra.

Comment les déploiements progressifs débloquent les releases rapides dans le cadre du développement de produit agile

Vous avez déjà entendu parler des déploiements progressifs. On les considère comme un sous-ensemble optionnel de la méthodologie agile qui permet de restructurer l’intégralité du processus de lancement.

Traditionnellement, un product manager sort un nouveau produit ou une nouvelle fonctionnalité sous sa forme intégrale à chaque utilisateur, au même moment. Mais un product manager qui effectue un déploiement progressif lancera ce même nouveau produit ou fonctionnalité sous une forme plus réduite, à quelques groupes d’utilisateurs à la fois, par intervalles prédéfinis.

En gros, les déploiements progressifs vous permettent de diviser les lancements dits « Big Bang » en plus petits blocs. Au cours de ce processus, vous finissez par résoudre de nombreux obstacles qui freinent les releases rapides. Voici quelques exemples :

  • Les déploiements progressifs recentrent l’attention de l’équipe produit sur les releases produit et non plus sur le développement de nouveau code.
  • Les déploiements progressifs vous obligent à vous concentrer sur la qualité du code et sur la préparation au déploiement, plutôt que sur le volume de code.
  • Les déploiements progressifs éliminent la plupart des risques des realeases (et le stress qu’elles engendrent) en les divisant en de petites étapes, plus simples à contrôler.

Les déploiements progressifs sont l’ingrédient essentiel qui reprend le socle solide de la gestion de produit lean et assure qu’elle est en adéquation avec l’exécution de realeases rapides. Voici comment assurer leur mise en place dans votre entreprise.

7 étapes pour permettre les realeases rapides grâce aux déploiements progressifs

  1. Structurez vos phases de lancement : il ne doit pas s’agir de sprints précipités et désorganisés à la fin d’un cycle de développement. Apportez-leur autant de temps, d’attention et de soin qu’à chaque autre élément de votre cadre de gestion de produits. Créez des processus formalisés et adoptez les outils nécessaires pour transformer ces processus en automatismes.
  2. Décidez quels produits et fonctionnalités sortir. Evaluez vos projets actuels. Identifiez les produits et les fonctionnalités à plus fort impact et que vous pouvez terminer le plus vite. Utilisez les feature flags pour masquer les fonctionnalités des produits qui ne sont pas encore prêts et concentrez votre utilisateurs sur un petit sous-ensemble de fonctionnalités à la fois.
  3.  Décidez de vos personas et de vos groupes d’utilisateurs. Identifiez vos utilisateurs les plus précieux et les opportunités qu’ils représentent. Tirez parti de ces groupes pour tester les nouveaux produits et fonctionnalités qu’ils préfèreront. Personnalisez et customisez leur expérience pour leur faire savoir que s’ils bénéficient d’un accès anticipé, c’est parce qu’ils sont justement précieux à vos yeux. 
  4.  Planifiez vos déploiements progressifs : définissez quels fonctionnalités et produits vous allez lancer. Définissez auprès de qui ils seront lancés. Définissez à quels moments ils seront lancés et quelles seront les étapes. Puis, organisez vos sprints pour répondre à ces exigences.
  5.  Définissez l’impact de chaque déploiement. Etablissez des indicateurs commerciaux exacts, quantifiables et compréhensibles que vous souhaitez améliorer à chacun de vos déploiements. Définissez les impacts objectifs et subjectifs que chaque realease aura sur chacun des secteurs de votre entreprise. Et prévenez chaque secteur de la sortie au préalable.
  6.  Communiquez sur votre sortie. Tenez toutes les parties prenantes au courant de chaque élément de votre planification de realease pouvant être source de réflexion ou d’inquiétude. Montrez-leur de quelle façon les déploiements progressifs atténuent les risques liés à la qualité et l’alignement des produits et des fonctionnalités. Et mettez-les à jour des avancées de chaque lancement, à chaque étape de votre déploiement.
  7. Automatisez votre déploiement autant que possible. Cessez d’engorger le processus avec votre équipe. Automatisez votre QA et vos tests. Programmez vos intervalles et vos paramètres de déploiement et laissez votre logiciel les exécuter à votre place. Surveillez la performance de votre lancement à chaque étape. Réalisez des tests A/B autant que possible. Et intervenez au plus vite dès qu’un problème est identifié. Mais le reste du temps, laissez les outils adaptés délivrer rapidement par le biais des déploiements progressifs, éléments sans heurt de votre processus agile de développement de produit.

Grâce à une touche de planification, une réorientation des objectifs de votre développement agile de produit et équipé des bons outils, vous pouvez facilement implémenter les déploiements progressifs dans votre organisation et ainsi, augmenter rapidement le rythme de vos lancements.

Partager sur linkedin
Share on Linkedin
Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter

Ceci pourrait vous intéresser...

Permettez à votre équipe produit de placer les utilisateurs au centre de la stratégie produit, tout en permettant aux équipes tech de déployer le code plus rapidement.
Ils nous font confiance
Demander une démo
Ne perdez pas le trafic de votre site sans le convertir
Construisez des expériences complètes qui convertissent, sur tous les canaux digitaux.
+250%
taux de clic
+19%
taux de conversion
+5%
panier moyen
Ils nous font confiance

Demande de démo

Ne perdez pas le trafic de votre site sans le convertir
Construisez des expériences complètes qui convertissent, sur tous les canaux digitaux.
+250%
taux de clic
+19%
taux de conversion
+5%
panier moyen
Ils nous font confiance

Demande de démo