novembre 22, 2017

« FRENCH TECH : ses forces et ses faiblesses selon Alix de Sagazan »

« DIAPORAMA FRENCH TECH : SES FORCES ET FAIBLESSES SELON 4 DIRIGEANTS DE PME »

Par Véronique Méot de Chef d’entreprise

« Bpifrance Le Hub aide à décrocher des contrats » Avec trois Pass French Tech consécutifs, AB Tasty, éditeur de solutions de testing, confirme son hypercroissance (plus de 100 % depuis trois ans) et ambitionne de devenir un acteur mondial. Pour la start-up, le Pass French Tech a véritablement joué son rôle d’accélérateur. « Au-delà de la visibilité, ce dispositif nous a offert un accès prioritaire à Bpifrance et à la Coface, ce qui nous a permis d’obtenir plus rapidement un financement », affirme Alix de Sagazan, sa présidente. Le Pass ouvre automatiquement accès à Bpifrance Le Hub. Et la dirigeante s’en félicite : « Grâce à Bpifrance Le Hub, nous avons pu nouer des contacts avec des grands groupes et décrocher des contrats. » La PME vient de lever sans difficulté 16 millions d’euros – auprès de Korelya Capital, Partech Ventures, XAnge Private Equity et Omnes Capital – au printemps, pour se développer sur le sol américain. « Ce n’est pas la levée la plus difficile, car nous avons fait appel à des investisseurs qui nous connaissent. Et parce que nous avons exécuté le plan que nous leur avions présenté lors de la levée précédente [5 millions d’euros en 2016, NDLR] », commente-t-elle. Aujourd’hui, pour gérer leur hyper croissance, Alix de Sagazan et son associé Rémi Aubert, dg qui dirige les opérations aux États-Unis, font appel à des coachs. « Nous devons définir les valeurs de l’entreprise, inspirer les équipes, les impliquer, et aligner leurs responsabilités sur des objectifs mesurables et trackés. Nous avons aussi besoin d’échange et de soutien dans ce domaine car on ne s’invente pas CEO ! », conclut-elle. 

Lire l’article sur Chefdentreprise.com