avril 4, 2018

Levées de fonds : 3 startuppeuses qui ont marqué 2017

Le 25 mars 2018 – 

Trois startuppeuses dont Alix de Sagazan, sont les fondatrices de pépites tech qui ont marqué  l’année 2017 en signant les plus grosses levées de fonds de l’année. Guillaume Bregeras et Anaëlle Grondin du support Les Echos les ont interrogé et ont dressé le portrait de chacune d’entre elles.

Les grands groupes, soutien croissant du financement des startuppeuses. Les fonds corporate pèsent 20 % dans les levées de fonds des entrepreneuses françaises en 2017. La proportion des femmes à l’échelle nationale est en légère hausse, à 14,5 %.

Année après année les clichés s’estompent bien. Alix de Sagazan estime en revanche que beaucoup reste encore à faire pour donner l’envie d’entreprendre dans la tech à plus de femmes.

De mon point de vue, je n’ai pas vécu le fait d’être une femme comme un obstacle, lors de mes deux dernières levées de fonds j’étais en ceinte de 8 mois et cela n’a pas été discriminant. Il existe un sujet plus profond en revanche, qui est celui de la confiance en soi. Personnellement, je suis partie de très loin sur ce projet, et il faudrait que je le partage davantage.

Alix de Sagazan a cofondé AB Tasty en 2011. L’entreprise B to B, qui propose des outils pour optimiser la conversation en ligne, a réuni 16 millions d’euros l’an dernier pour accélérer aux Etats-Unis. Diplômée en marketing de la Reims Management School, l’entrepreneuse avait commencé par cofonder une société de conseil, Liwio, spécialisée dans l’analyse web et le Big Data. L’idée d’AB Tasty est née peu après.