Les clients attendent des expériences personnalisées et ils récompensent les entreprises qui les leur proposent. Les plateformes de données client (CDP) améliorent la personnalisation car elles simplifient la tâche critique consistant à assembler les données client unifiées requises. Une stratégie qui associe une CDP avec un outil de personnalisation peut réduire les coûts, améliorer les performances et assurer une réactivité en temps réel.

Le marketing digital est porteur d’une agilité et d’une scalabilité sans égal. La possibilité de toucher et de séduire des prospects toujours plus nombreux, à n’importe quel moment et où qu’ils soient change à jamais les interactions commerciales, non seulement sur le web, mais aussi en boutiques.

Au coeur de cette potentialité, réside un enjeu qui devient chaque jour plus décisif : la connaissance client. A l’heure d’une offre digitale hyper concurrentielle, les professionnels du marketing digital doivent convaincre et convertir leur audience avec une offre et des arguments sur mesure. Omnicanalité, Buyers Personas, vue 360° du client, stratégie de contenu… Ces concepts manifestent le besoin critique de maîtriser toutes les facettes de des interactions de la marque avec ses prospects, et de leur proposer la relation la plus singulière possible.

Identifiée comme critique par 94% des marketers, cette importance croissante de la personnalisation est surtout plébiscitée par 91% des consommateurs. Dans les faits, 53% des acheteurs en ligne disent préférer les sites qui personnalisent l’expérience d’achat. Et ils sont 59% à penser qu’il est plus facile de trouver le produit qui les intéressent – un pas important vers la conversion – sur un site personnalisé.

Pourtant, 95% des visiteurs des sites web commerciaux restent anonymes ! Oui, vous avez bien lu : 95% = A-NO-NY-MES.

Dès lors, vouloir développer une stratégie de personnalisation quand on ignore tout de presque l’intégralité de son TOFU (les leads au sommet de l’entonnoir) semble absurde, n’est-ce pas ? Pas tout à fait.

Identifiés ou anonymes, les utilisateurs de vos services sont porteurs d’une richesse informationnelle considérable

Qu’ils soient connectés (et donc identifiés) ou anonymes, les utilisateurs de vos services sont porteurs d’une richesse informationnelle considérable. Comportements, historiques, attributs, toutes les données sont exploitables et activables pour améliorer le taux de conversion de votre plateforme. Il faut pour cela engager le chantier incontournable de la vue client unique, et s’équiper de l’outil qui centralisera toute la data de celles et ceux qui s’intéressent à vos produits – et les achètent : la Customer Data Platform, ou CDP.


Définition : une CDP est un outil à destination du marketer, qui construit une base de données unifiée et pérenne, accessible aux autres systèmes.”


Pensée pour le Digital Marketer, la CDP centralise en un référentiel unique tout le capital informationnel des prospects et des clients, identifiés ou non. Elle diffère donc d’une CRM en ce qu’elle collecte aussi des données anonymes, et qu’elle est conçue pour l’activation. Résultats de campagnes, comportements en magasins, audiences offline, information du service client, et surtout données issues des plateformes digitales… Autant de data qui une fois rassemblées, réconciliées et unifiées, ouvrent la voie à une analyse approfondie et à une segmentation fine

A l’heure où les marques souhaitent reprendre le contrôle de leurs audiences et construire un parcours client équilibré et distinctif, la CDP propose donc de s’appuyer sur les données propriétaires (first party) et externes (third party) pour construire une vision unique du client. Quel que soit le canal (email, boutique) et le device (cookie).

 

Les données online et offline au service de la personnalisation
Voici quelques exemples de données utiles à la segmentation :

Online

Campagnes digitales : offres, coupons, nouvelle collection Data layer et comportements : langue, localisation, device, tracking, profondeur de visite, panier CRM : historique de commandes, tailles, gammes, retours

Offline

Campagnes offline : TV, affichage, street marketing Magasins de référence : volumes, localisation, tailles, couleurs, collections Service client : retours, réclamations

Une CDP exprime toute sa puissance quand vient le moment de l’activation. Avec des dispositifs classiques (emailing, display, programmatique) ou plus avancés (retargeting ciblé, enchères en temps réel, listes Google RLSA), la portée et la précision de votre marketing digital prennent ainsi une tout autre dimension. 

Plus encore, une CDP est l’outil décisif pour une stratégie de personnalisation efficace. Associée – et intégrée – à une solution de personnalisation de l’expérience utilisateur, elle permet de transformer l’ambition de la personnalisation en réalité opérationnelle.

Découvrez la suite de notre article sur les synergies qui existent entre les CDP et les solutions de personnalisation : cliquez ici.